À partir de 4 ans

Durée : 50 min

Variations pour une belle qui someille
D’après Maurice Blanchot, Pétula Clark, Basile Giambattista, les Frères Grimm, Henri Michaux, Charles Perrault, Tchaïkovski et d’autres…

Sans cesse, il nous faut parvenir à montrer ce dont nous sommes capables, l’idéologie du mérite domine : le succès est une mise à l’épreuve dont il nous faut ressortir vainqueurs, nous devons réussir pour grandir.

Pourtant, quoi de plus extraordinaire, que d’être, tout simplement. Dans La belle au bois dormant, une jeune fille devient femme, non pas en apprenant, ni même en découvrant, encore moins en travaillant, mais seulement… en dormant. Dormir pour devenir. Ici, la prouesse, ce sera d’attendre, ne rien faire, et même pendant cent ans !

Si on rappelle souvent les enfants à l’ordre quand ils sont, comme le dit l’expression, dans la lune, Dans le bois dormant, variations autour d’une belle qui sommeille fera au contraire l’éloge du rêve, conservant toute la part de féerie des contes et l’étrangeté du songe pour mieux célébrer la nuit. La nuit, c’est-à-dire dire l’intériorité, le sommeil, le rêve, et bien sûr l’obscurité… Cette obscurité qui enveloppe, déroute, transforme ; ce noir, qui fait peur.

Mais de quoi a-t-on peur dans le noir ? Qu’est-ce qui nous inquiète dans la nuit ? Ce que l’on ne voit pas ou ce que l’on craint de voir ? Aussi, ne peut-on pas dire de l’obscurité, qu’au lieu cacher, elle révèle, ce qu’il y a en nous ?

Qu’est-ce qui, dans le noir, nous regarde, qu’on ne voit pas ?

Anne-Claude Goustiaux

 

Il ne suffit pas de dire que l’on y voit moins bien la nuit,
i
l faut comprendre pourquoi l’obscurité invite à regarder (et à sentir) autrement.

Michaël Foessel

5—24 déc

Sam 5/12 – 14h30
Mer 9/12 – 14h30
Sam 12/12 – 14h30
Mer 16/12 – 14h30
Sam 19/12 – 14h30

Lun 21/12 – 14h30
Mar 22/12– 14h30
Mer 23/12 – 14h30
Jeu 24/12 – 14h30

Artistes

Distribution

MISE EN SCÈNE : Anne-Claude Goustiaux assistée de Sylvia Poncet

AVEC : Geoffrey Coppini, Jessy Coste, Magali du Sartel

COSTUMES : Elsa Cassili

LUMIÈRES : La Phalène

MUSIQUE : Jérome Guitard

© Badaboum théâtre production

Tarifs / Réservation

Normal : 8 €
Réduit : 6,50 € (collèges, bénéficiaires du RSA et étudiants sur présentation d’un justificatif, groupe à partir de 10 personnes)
Réduit : 5 € (adhérents, écoles et centres sociaux)

Le Badaboum théâtre accepte la carte Collégien de Provence et les Chèques Vacances.

Notre jauge étant limitée, il est vivement recommandé de réserver vos places par téléphone au 04 91 54 40 71. 
Le règlement s'effectue sur place, 1/4 d'heure avant le début de la représentation.
Attention ! Nous ne prenons pas la carte bleue.

 

Réflexion & initiation

L’école du spectateur

Prolonger la représentation par un temps d’échange avec les comédiens, puis monter à son tour sur la scène pour faire soi-même l’expérience du plateau : écoute de l’autre, conscience de l’espace, improvisations… Costumes et maquillages sont au rendez-vous !
Tarif : 8 € par enfant/1h30 d’atelier – Goûter compris

Nos prochains spectacles

La mouche, les tâches

La mouche, les tâches

Du 2 au 5 juin
Dès 2 ans
La Barbe-bleue

La Barbe-bleue

Du 9 au 19 juin
Dès 5 ans
La Petite Sirène

La Petite Sirène

Du 23 juin au 3 juillet
Dès 4 ans

16, quai de Rive-Neuve
13007 Marseille
04 91 54 40 71
contact@badaboum-theatre.com

Réservation conseillée.

 

Lundi au samedi : 9h30 – 18h30
Vacances scolaires : 9h – 17h30
Fermeture en août

Chèques - Espèces - Pas de CB
Carte Collégien de Provence et
Chèques-Vacances acceptés